Deux questions à Olivier DELEU, candidat aux élections municipales partielles de Noisy-le-Sec

Publié le par un-nouveau-cap-pour-noisy.over-blog.com

 Par Saïd YAHIA-CHERIF
 Journaliste,
 Historien,
 Colistier de la liste « Un nouveau cap pour Noisy »




1.  Vos  colistiers  seraient,  selon  la  « rumeur », militants de droite voire  d'extrême droite et vous-même un sarkozyste impénitent...


Mes concitoyens me connaissent et me reconnaissent comme un Noiséen engagé en priorité pour le progrès de notre cité et le bien-être des habitants. Un Noiséen avant tout.  C'est l'essentiel.

Dans certains milieux partisans, on s'agite à l'approche des élections, qui s'annoncent comme un verdict populaire contre la gabegie, le clientélisme et l'incurie qui ont marqué la gauche municipale.

Certains rabaissent les débats par des ragots indignes. On agite le spectre de l'extrême-droite, on qualifie de respectables citoyens de "fascistes" et tout opposant est catalogué de "droite"...

Je les laisse dire....Le gaullisme social est ma famille de conviction. Je suis proche de Jean-Louis Borloo et de son humanisme. Dois-je m'en excuser ?

Mes colistiers sont issus de tous les horizons, et en majorité de la société civile. Mais nous voulons tous " un nouveau Cap pour Noisy "....


2. La conjoncture municipale ne risque-t-elle pas de rabaisser le niveau des débats et d'empêcher la confrontation des bilans et des projets ?

La surenchère a déjà commencé ! Que la majorité sortante, qui s'est engluée dans les conflits de personnes, veuille faire oublier tout ce qu'elle a voté unanimement, je le comprends bien.

Mais notre équipe ne tombera pas dans ce piège. La seule réponse que nous proposons aux éléecterus appelés aux urnes les 5 et 12 décembre prochains, C'est un véritable programme solidaire, une feulle de route réalisable en 3 ans et sans démagogie, pour qu'être Noiséen redevienne un plaisir !

Voir aussi :

- Notre blog de campagne
- Nos pages sur Le post.fr
- La campagne électorale sur le post.fr
- Nos vidéos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article