Tranquillité publique à Noisy-le-Sec... Constat d'échec

Publié le par un-nouveau-cap-pour-noisy.over-blog.com

...Constat d'échec !

 

Image d'illustration : Le Commissariat de Police Nationale de Noisy-le-Sec
© "Un nouveau cap pour Noisy " / JENB Productions


Quelques semaines après son élection, le maire sortant déclarait au cours d'une réunion publique : « On ne pourra pas réussir notre projet si on ne fait pas reculer l'insécurité, les incivilités ».

On ne saurait dire mieux, et c'est bien pour cela que les 30 mois qui viennent de s'écouler riment avec échec.

Sans doute essaiera-t-elle, tout au long de la campagne électorale qui est la conséquence directe de son échec à animer et fédérer une équipe, comme à diriger une ville de 40.000 habitants, et même à recevoir le soutien de ses propres camarades de la section locale du PS, de nous faire croire qu'elle est une simple victime, sur le dossier de la tranquillité publique comme sur les autres...

Et pourtant...

-   C'est bien elle qui a inscrit à l'ordre du jour de l'un des premiers conseils municipaux de son mandat l'abandon total du plan d'installation de la vidéosurveillance qu'elle a trouvé sur son bureau en arrivant aux affaires. Elle a d'ailleurs voté cette délibération, comme l'ensemble de la majorité municipale...

-  C'est bien elle, premier magistrat de la commune, qui a refusé au maire-adjoint en charge de la jeunesse les moyens financiers nécessaires pour développer le service de la jeunesse, recruter des animateurs et des agents de prévention dans les quartiers. Entre le recrutement de ces derniers et d'une grande quantité de cadres supplémentaires, elle a fait un choix.

-  C'est elle, enfin, qui a laissé se distendre les relations de travail, instaurées par ses deux prédécesseurs, entre elle et l'officier de police en charge de la circonscription. Nicole Rivoire échangeait avec lui une fois par semaine. Je reprendrai ces rendez-vous très réguliers.  

On dit souvent qu'il convient de se méfier de ses amis... N'est-ce pas Mme Guigou, dans un moment de grande sincérité, qui lui a donné le coup de grâce au cours du dernier Conseil municipal, le 30 septembre, en admettant « qu'il serait nécessaire de définir les missions de la police municipale ». Au bout de 30 mois de mandat !  


Image d'illustration : Police Municipale de Noisy-le-Sec
© " Un nouveau cap pour Noisy " / JENB Productions


Les convictions de notre équipe

Mes coéquipiers et moi-même partageons deux convictions fondamentales :


- L'insécurité n'est pas une fatalité,  mais est strictement incompatible avec la démagogie comme avec les querelles partisanes et politiciennes. En d'autres termes, pas de formule magique, mais du bon sens, et encore du bon sens.

-  La sécurité, qui est l'un des droits de l'homme, ne devrait jamais être un prétexte d'affrontement politique, à Noisy comme ailleurs. L'exigence des Noiséens, c'est que la sécurité soit garantie, quelles que soient les convictions des élus.

Il est donc acquis que le maire sortant a échoué. Nous voyons à cet échec patent plusieurs causes :

-  Elle a refusé le débat public dépassionné qu'elle avait promis ;

-  Elle a refusé, pendant 30 mois, de travailler sérieusement sur les missions, les horaires... de la police municipale ; je rappelle à ce propos que le maire d'Aubervilliers, auquel elle se compare souvent, a nommé une commission municipale sur ces sujets, dont la présidence a été confiée à un élu d'opposition...

-  Elle a annulé, dès 2008, le programme de vidéo-surveillance lancé par la Municipalité précédente ;

-  Elle a fait de la politique politicienne sur le dos des Noiséens et de la sécurité quotidienne.

Mais les élus du PC et des Verts ont tout autant échoué parce qu'ils ont utilisé les questions de sécurité à des fins strictement partisanes, et pour régler des comptes avec le maire.    





Nos engagements


Un changement de méthode s'impose en premier lieu

La sécurité mérite du sérieux et du calme. La sécurité doit nous rassembler, pas nous diviser. Nous proposons un rassemblement des élus, des forces de police, qu'elles soient nationales ou municipales, pour former un front commun contre la délinquance.

Dès le 19 décembre et l'élection du nouveau maire, un maire adjoint en charge exclusivement des questions de sécurité sera également élu par le Conseil municipal. Il s'agira d'un professionnel de ces sujets, d'un enfant de Noisy qui se mettra au travail sans délais. Nous proposerons la constitution d'un groupe de travail ouvert à tous les groupes du conseil municipal, toutes les familles politiques, pour travailler concrètement sur les solutions à mettre en œuvre pour assurer la tranquillité publique, et pour que la police municipale puisse travailler dans la sérénité et l'efficacité.

Dès le 20 décembre, puis chaque semaine, je recevrai, avec le maire-adjoint, le commandant de police nationale, et le chef de service de la police municipale. Ils devront mieux se coordonner, les missions de l'un et de l'autre étant par ailleurs totalement distinctes, mais complémentaires. Fonctionnaires de l'Etat et de la commune devront davantage être présents dans les quartiers, à pied. Nous solliciterons en urgence un rendez-vous avec le Préfet de Seine-Saint-Denis, à Noisy.

Dès sa prise de fonctions, le futur maire-adjoint en charge de la voirie élaborera un programme de rénovation de l'éclairage public qui constituera une priorité de notre mandat.

Dès le budget 2011, la vidéo surveillance sera financée (avec d'importantes subventions de l'Etat) dans les quartiers, les parkings publics et les squares de notre commune.

Dès 2011 également, la direction générale de la SEMINO travaillera à la sécurisation des parkings souterrains et des espaces publics, pour la tranquillité des locataires.

Enfin, le développement du service jeunesse, le recrutement progressif d'une équipe de médiation et de prévention constitueront une autre priorité budgétaire du mandat.    

Changement de méthode, donc, mais surtout volonté d'agir, de faire, d'aller de l'avant, de servir les Noiséens, plutôt que de se livrer à des petites querelles entre amis et de prendre la tranquillité de tous les Noiséens en otage.

Pour la liste " Un nouveau cap pour Noisy "
Olivier Deleu
Contact :
candidat-olivier.deleu@laposte.net
Images d'illustrations : JENB Productions

Publié dans Sécurité publique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article